Evaluation des pratiques en médecine générale, diffusion et impact des recommandations : l’hypertrophie bénigne de la prostate

Dans le cadre d’un exercice de thèse, nous réalisons une évaluation des pratiques concernant la prise en charge de l’hypertrophie bénigne de prostate en médecine générale.

Des recommandations de bonne pratique ont été publiées en 2015 par l'Association Française d’Urologie destinées aux médecins généralistes. Le but de ce travail est d’analyser les pratiques courantes en médecine générale et aussi d'évaluer la diffusion et l'impact de ces recommandations au sein de notre profession.

Nous vous sollicitons ce jour par le biais d’un bref cas clinique sur vos pratiques. Le but de ce questionnaire n’est absolument pas d’évaluer les connaissances propres à chacun des cliniciens mais d’évaluer votre pratique courante.
Le questionnaire comporte 22 items et vous prendra moins de 5 minutes.

Un grand merci de votre aide et contribution.

Justine Lecoq (Interne en médecine générale)
Julien Branchereau (MD-PhD Service d’urologie du CHU Nantes)

réponse obligatoire

Identification

Pseudonyme

Données démographiques

Question 1

Vous êtes :

décocher

Question 2

Quel est votre classe d'âge ?

décocher

Question 3

Quel est votre département d’exercice (merci d’indiquer le numéro de votre département)?

Question 4

Quel est votre milieu d’exercice?

Question 5

Dans votre patientèle d’homme, quel est le pourcentage ayant plus de 50 ans?

décocher

Formation et recommandation

Question 6

A quand remonte votre dernier enseignement/formation concernant les SBAU (symptomes du bas appareil urinaire) et l’HBP?

décocher

Question 7

Comment mettez vous à jour vos connaissances de manière générale ?

Question 8

Avez vous connaissance du guide de prise en charge concernant l’HBP à destination des médecins généralistes paru en 2015 par l’AFU (Association Française d’Urologie) ?

décocher

Question 9

Si oui, comment en avez vous été informé?

Question 10

Quel est d’après vous le meilleur moyen de communiquer pour diffuser l’existence de telles recommandations ? (une seule réponse possible)

décocher

Commentaires

Cas clinique

Un patient de 65 ans sans antécédent urologique notable se présente à votre cabinet et vous explique devoir se lever plusieurs fois la nuit pour uriner.

Question 11

Comment évaluez vous les symptômes du bas appareil urinaire (SBAU) et leur sévérité ?

décocher

Question 12

Evaluez-vous la fonction sexuelle de votre patient ?

décocher

Question 13

Comment évaluez vous le volume prostatique de votre patient ? (Plusieurs réponses possibles)

Question 14

Quel(s) examen(s) complémentaire(s) prescrivez vous? Et en cas de prescription , précisez dans quel but.

Examen prescritA but de diagnostic positif A but de diagnostic différentiel A but pronostic
ECBU
Créatinine
PSA
Echographie endorectal
Echographie vésico-rénale
Calendrier mictionnel
Aucun le diagnostic est clinique

Vous avez fait le diagnostic d’une HBP non compliquée avec des SBAU modérés score IPSS à 10.

Question 15

Que proposez-vous comme traitement de première intention (en excluant toute contre-indication à l’un de ses traitements):

Question 16

Quel est votre critère de choix principal?

décocher

Question 17

Quels sont selon vous les freins à un traitement par phytothérapie ?

Question 18

Quels sont selon vous les freins à un traitement par alpha-bloquant ?

Question 19

Quels sont selon vous les freins à un traitement par inhibiteur de la 5-alpha-reductase ?

Question 20

Comment évaluez vous l’efficacité du traitement ?

Question 21

De manière générale, pour quelle(s) situation(s) adressez-vous le patient en consultation d‘urologie ?

Le patient revient vous voir car il n’est pas suffisamment amélioré sur le plan urinaire malgré les différents médicaments essayés et souhaiterait une intervention définitive. Il vous demande quels sont ses différentes possibilités.

Question 22

Quelle(s) technique(s) interventionnelle(s) vous sentez vous capable d’expliquer au patient ?

Question 23

Commentaires

Lien pour aller lire le guide de bonne pratique à destination des médecins généralistes
https://www.urofrance.org/base-bibliographique/guide-de-prise-en-charge-en-medecine-generale-des-symptomes-du-bas-appareil-0


Enregistrer vos réponses